Sélectionner une page

Dans beaucoup de cas, vos propositions sont fades et sans saveur.

Je vais ainsi vous donner les petites choses qui, selon moi, retiennent l’attention. Ce sont des détails qui, personnellement, me donneraient envie de vous accorder une chance alors que je ne suis pas en recherche d’emploi.

1) Déterminez les intérêts professionnels de la personne

Sur le profil LinkedIn ou Viadeo d’un développeur, vous pouvez consulter ses précédentes expériences. Si parmi celles-ci, il n’y a que des startups ou des PME, il y a peu de chances que “le client travaillant pour la défense avec des milliers de collaborateurs” l’intéresse.
En revanche, si au fond de vous, vous êtes vraiment persuadé que le projet est génial, dans ce cas, vous pouvez dire “J’ai bien noté que vous privilégiez les expériences en petites entreprises mais les technologies pour ce projet sont vraiment géniales etc.” Dans le cas où, bien sûr, le développeur semble s’intéresser de près à la veille technologique et aux dernières « tendances ».

2) Décodez les centres d’intérêt de la personne

Soit le développeur ciblé à un site internet où il parle un peu de sa personnalité soit il a un CV en ligne (LinkedIn, Viadeo, DoYouBuzz) qui peut être interprété. Regardez les articles ou les personnes qu’il suit. En effet, à travers son profil, vous pourrez facilement voir si c’est un développeur passionné, s’il est engagé dans un métier qui a “du sens” ou si c’est simplement alimentaire. De même, la personne a-t-elle déjà travaillé ou fait ses études à l’étranger ? Il y a des chances que, si c’est le cas, elle aimerait obtenir un poste qui lui permette de voyager de temps en temps.

3) Offrez une réelle opportunité

Expliquez en quoi votre client/entreprise a un projet vraiment canon et pourquoi le développeur en question s’y épanouirait. Je connais de nombreux développeurs qui ne sont pas passionnés par l’informatique alors leur annoncer qu’il s’agit de beaux “challenges à relever” ne va pas les transcender. Dans ce cas-là, mettez l’accent sur les raisons pour lesquelles on aurait envie de rejoindre l’entreprise. Quel est le sens du projet ou les valeurs de la société ? On a tous, dans une certaine mesure, un besoin d’appartenance sociale. Alors si vous arrivez à faire comprendre à votre candidat que cette opportunité lui permettrait d’agir pour un bien plus grand que lui même, vos chances auront augmenté.

4) Questionnez et apprenez

Si la personne a pris la peine de vous répondre négativement c’est que potentiellement elle vous répondra une seconde fois alors questionnez la. Pourquoi votre proposition ne l’intéresse pas ? Qu’est-ce qui aurait pu changer la tournure de l’échange ?
Est-ce la proposition ou l’approche ? Quel type de proposition aurait pu l’intéresser si elle avait été en recherche d’emploi ?
Si dans votre entreprise, vous côtoyez des développeurs, vous pouvez aussi leur poser la question pour améliorer vos approches. Qu’est-ce qui plaît aux développeurs qui travaillent dans l’entreprise ? Pour quelles raisons ils la recommanderaient etc.